top of page
  • Photo du rédacteurBaroco

L'atelier vous propose un archet d'alto et un archet de violoncelle signés Joseph Henry.

Cet archet d'alto a été fait à Paris vers 1850.  Baguette ronde signée de l'auteur, en très beau bois de pernambouc, hausse ébène montée en argent.




Nous vous présentons également un archet de violoncelle fait à Paris vers 1866.  Baguette ronde en très beau bois de pernambouc, modèle de tête dit "col de cygne", hausse ébène montée or.


Joseph HENRY : Mirecourt 1823 – Paris 1870.  La tradition veut que Joseph Henry ait commencé son apprentissage chez Chanot à 14 ans. Il rejoint Dominique Peccatte à Paris, chez qui il se perfectionne. Peu à peu, le style de Joseph Henry se distingue, ce qui s’exprime par des têtes d’archet plus carrées et plus plates, des hausses plus trapues, des boutons faits en argent plus épais.  A partir de 1848, il s’associe à Pierre Simon, approfondit et affirme son style. En 1849, il obtient une mention honorable à l’exposition de Paris. Il prend son indépendance en 1851, en s’établissant rue des Vieux-Augustins, où il réalise ses plus beaux archets, en pernambouc montés argent, ainsi que d’autres archets splendides montés ivoire ou écaille et or.  A cette époque, Joseph Henry travaille beaucoup pour Vuillaume et fait pour lui ses plus remarquables créations.  A partir de 1855, il réalise de nombreux archets pour Gand frère, certains à hausse écaille et argent avec des motifs décoratifs très fins et fleuris.  Il retourne rue Pagevin à la fin de sa vie et meurt en 1870, laissant une importante production d’archets. Certains musiciens les recherchent autant que ceux de Peccatte.

345 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page